DES QUESTIONS?

scmo@scmo.ca

RESTEZ EN CONTACT     

Société canadienne de météorologie et d’océanographie (SCMO)

Critères d’agrément des présentateurs météo

  1. Objectif

L’agrément des présentateurs météo de la SCMO vise à améliorer et à reconnaître le niveau scientifique des informations et des prévisions météorologiques présentées dans tout type de médias (radio, télévision, médias sociaux et presse écrite). Le présentateur météo constitue l’image principale de la météo auprès du public. Comme la Société est la plus étroitement liée à la météorologie au Canada, il en revient à ses membres d’encourager la grande qualité des exposés météo. En raison de l’accroissement de l’intérêt du public pour le temps qu’il fait et les phénomènes connexes, un comité d’agrément des présentateurs météo a été formé en 2000, afin d’établir des critères formels d’évaluation des présentateurs météo. La mise à jour récente des critères tient compte de l’adoption rapide des médias sociaux comme source d’information publique, ainsi que de l’offre à distance et en ligne de programmes de formation et d’études en météorologie. Ces critères reflètent la nécessité d’accroître les compétences scientifiques, ainsi que des compétences de communication efficace relativement à tous les types de médias. La Société souhaiterait que l’information météorologique soit présentée par des météorologues professionnels possédant des compétences adéquates en communication ou par des communicateurs professionnels adéquatement formés en matière d’analyse et de prévision météorologiques, et connaissant les applications de la météorologie, de la climatologie et des changements climatiques.

  1. Exigences
  1. La soumission du formulaire de demande. Le formulaire de candidature à l’agrément des présentateurs météo est accessible ici.  
  2. Le candidat peut soumettre une demande d’agrément relativement à la télévision, à la radio, aux médias sociaux ou pour n’importe quelle combinaison de ceux-ci.
  3. Un diplôme postsecondaire en météorologie ou dans un domaine connexe des sciences atmosphériques. La SCMO approuve l’utilisation du terme « météorologiste » ou « météorologue » par le candidat reçu s’il détient un tel diplôme. Ou encore, une combinaison des crédits suivants obtenus dans une université ou un collège, ou en ligne auprès d’une organisation ou d’une source reconnue et que le comité juge acceptable : cours pertinents en mathématiques et en sciences, en analyse, prévision et exposé météorologiques, et couvrant les applications de la météorologie, de la climatologie et des changements climatiques.
  4. Des copies de tous les diplômes, certificats ou attestations de crédits de cours doivent accompagner la demande.
  5. Des études et une formation professionnelles, ou au moins une année d’expérience, en présentation médiatique.
  6. Deux lettres de recommandation qui proviennent de personnes auxquelles le candidat a fourni des services de présentation médiatique ou qui viennent de son superviseur actuel ou d’un passé récent.
  7. Des échantillons de présentations médiatiques conformément à l’article 3.
  8. Le candidat retenu doit être membre de la SCMO et renouveler son adhésion chaque année.
  1. Exemples de présentations médiatiques

Le candidat doit fournir quatre copies électroniques d’exposés météorologiques présentés dans les médias pertinents à sa demande. Le candidat doit attester que les présentations soumises résultent de son propre travail. Un espace d’archivage en ligne sera accessible aux fins de soumission.

Les enregistrements seront passés en revue selon les critères suivants :

Compétence scientifique : cette évaluation vise à déterminer si l’information s’avère scientifiquement et techniquement valide.

 

Valeur informative : cette évaluation vise à déterminer si le candidat a donné suffisamment d’information au public sur les conditions météorologiques récentes, actuelles et prévues, aux échelles locale et nationale.

Valeur explicative : cette évaluation vise à déterminer si le candidat a fourni suffisamment d’explications sur les processus qui produisent les conditions météorologiques récentes, actuelles et prévues.

Capacité de communiquer : cette évaluation vise à mesurer l’efficacité du moyen que choisit le candidat pour transmettre information et explications. Puisqu’il s’agit ici d’un critère très subjectif, seule l’incapacité évidente du candidat à communiquer l’information sera considérée comme un échec.

  1. Avis d’agrément

Une attestation d’agrément sera accordée au candidat accepté selon les recommandations du comité d’agrément des présentateurs météo et suivant son acceptation au sein de la Société canadienne de météorologie et d’océanographie. De plus, le candidat accepté comme présentateur météo agréé pourra utiliser le logo de la SCMO dans ses présentations. Il pourra utiliser le logo de la SCMO seulement si son agrément demeure valide et pourra également utiliser ce logo à des fins professionnelles. Le présentateur agréé maintient son agrément et n’a pas à refaire une demande auprès de la Société s’il change de poste au sein de médias.

  1. Suspension ou révocation de l’agrément de la SCMO

La SCMO se réserve le droit de suspendre ou de révoquer l’agrément et le droit d’utiliser son logo, si le présentateur agréé :

  • Utilise à mauvais escient le titre de « météorologue/météorologiste » sans détenir le diplôme ou les études postsecondaires pertinentes.
  • Interprète ou modifie de manière inappropriée une alerte météorologique officielle qu’il diffuse, ou omet de diffuser en temps utile une alerte météorologique pertinente.
  • Ne renouvelle pas sur une base annuelle son adhésion à la SCMO.
  • Ne se comporte manifestement pas d’une manière qui reflète la confiance et le respect dus à son poste de présentateur météo, ou ne démontre ni sa compétence scientifique ni son aptitude à communiquer, à informer et à expliquer.

Toute plainte qui mènerait à la suspension ou à la révocation du droit d’utilisation du logo de la SCMO doit être transmise au président du comité d’agrément des présentateurs météo de la SCMO.

Le président du comité d’agrément des présentateurs météo examinera la plainte et décidera de sa validité. Si, selon son jugement, la plainte est justifiée, le sujet sera porté à l’attention du présentateur météo fautif. Ce processus de résolution vise à rectifier la situation et à reconfirmer l’agrément du présentateur météo, le cas échéant.

S’il n’est trouvé aucune solution satisfaisante à la plainte et que celle-ci est retenue, une lettre de réprimande parviendra au présentateur météo et lui interdira d’utiliser le logo de la SCMO pendant un certain temps ou révoquera ce droit indéfiniment.

La révocation de l’agrément peut être portée en appel auprès du président de la SCMO. Tout appel sera examiné par des membres de la SCMO qui ne faisaient pas partie du comité d’agrément des présentateurs météo au moment de la décision originale.

  1. Frais

La SCMO exige au moment de la demande le paiement de frais initiaux de 200,00 $ (à partir de 2017) pour l’agrément des présentateurs météo. Ces frais sont remboursables en cas de refus de la demande. Par la suite, des frais annuels de renouvellement de 20,00 $ (à partir de 2017) sont exigés en plus des frais d’adhésion à la SCMO. Les frais sont payables à l’ordre de la Société canadienne de météorologie et d’océanographie.

  1. Processus d’agrément de la SCMO

Toutes les demandes doivent parvenir au directeur général de la SCMO, qui les transmettra au président du comité d’agrément des présentateurs météo.

Le conseil d’administration de la SCMO nomme le président du comité d’agrément des présentateurs météo.

Le président du comité d’agrément sélectionne trois membres de ce comité qui formeront le panel d’examen. Chaque membre admissible doit confirmer au président du comité d’agrément qu’il n’existe, à sa connaissance, aucun conflit d’intérêts qui l’empêche d’évaluer la demande d’un candidat en particulier.

Une fois le processus d’examen terminé, le candidat accepté sera avisé par lettre.

Le candidat refusé sera aussi avisé par lettre par le président du comité d’agrément des présentateurs météo. La lettre expliquera la nature des lacunes et proposera des pistes d’amélioration selon les informations transmises par le panel d’examen.

Un candidat dont la demande a été refusée par le comité d’agrément des présentateurs météo peut porter son cas en appel auprès du président de la SCMO dans les 90 jours qui suivent la date d’avis du refus. Le candidat pourra se présenter en personne, par téléphone ou par vidéoconférence devant le président et des membres du comité exécutif de la SCMO.

Par la suite, le candidat pourra présenter une nouvelle demande, un an après la date du refus de la demande originale.

Formulaire de candidature

Approuvé par le directeur général

15 janvier 2018